Un conseiller original - Randy Dominguez

Mon blogue

Un conseiller original

Un conseiller original - Randy Dominguez

Je connaissais une dame qui avait pour mari, un conseiller en gestion de patrimoine. On se fait toujours une idée préconçue du physique que devrait avoir un conseiller. Dans le cas de cette dame, il était plus proche du clown que du conseiller. Elle lui faisait sans cesse des reproches sur sa façon de s’habiller, et surtout, sur les couleurs qu’il choisissait. Elle me disait ne pas comprendre comment jusqu’à présent, il pouvait encore se permettre d’avoir une clientèle fidèle. C’était à en croire, d’après elle, que les gens venaient lui rendre visite pour demander conseil, mais surtout pour passer un bon moment. En ce qui me concerne, je trouvais que les gens étaient chanceux d’avoir un conseiller, qui puisse les faire partir en riant, dans un domaine où l’argent ne fait jamais vraiment rire.

Je me décidais d’aller le voir un jour pour lui demander conseil à propos de mes biens. Je n’en avais pas beaucoup, mais je voulais savoir si je pouvais espérer avoir d’autres biens en menant une gestion efficace de mes ressources sur à peu près 10 années. Quand je rentrais dans son bureau, il est vrai que je ne savais pas où j’étais vraiment. Il y avait un monticule de dossiers placés un peu partout. Quant à lui, il s’avança vers moi avec un pantalon à carreaux rouge et noir, une chemise bien jaune, une veste verte et des chaussures marron. Je lui demandais dès le départ s’il n’avait pas eu de quoi investir sur un papillon rouge à pois blanc. Il me fit une sorte de signe avec son doigt pour me faire comprendre que je débutais très bien la conversation.

Pendant la demi-heure qui suivait, il ne disait pas deux phrases sans que je n’éclate de rire. Il m’avait même fait un spectacle de mime pour me faire comprendre comment je pouvais espérer passer d’une petite maison à une grande maison en répartissant mes dépenses d’une certaine façon. Il avait, comme un magicien, sorti tout d’un coup de l’imprimante plusieurs feuilles et les classa dans une chemise pour me la tendre. Il avait déjà dressé tout mon dossier. Sur un morceau de papier, il notait notre prochain rendez-vous pour faire un premier bilan de tout ce qu’on avait dressé ensemble. Il m’expliqua qu’il fallait revoir ce dossier plusieurs fois en une année pour être sûr d’être sur la bonne voie. C’était bien la première fois que je voyais un conseiller aussi fiable que lui.